Slide # 1
Slide # 2
Slide # 3
Slide # 4
Slide # 5
 

Les différents écartements de voies

Les différents écartements de voies

 

Nouveau réseau = 1:160. des voies de 9mm. Fleischmann

Loco HO 1/87 et N 1/160

Loco 1/87 et N 1/160

 

  • I : réduction au 1/32, soit un écartement de de 45 mm.
  • O : réduction au 1/43,5, soit un écartement de voie de 32 mm. Cette échelle est en général réservée à de « petits » modules super détaillés. Rares sont en effet les amateurs disposants de suffisamment de place (et des moyens financiers !) pour construire tout un réseau à cette échelle.
  • Oe : réduction au 1/43,5 mais avec un écartement étroit de 16,5 mm.
  • HO : réduction au 1/87, soit un écartement de 16,5 mm. C’est l’échelle la plus répandue car offrant le meilleur compromis. Du fait de sa grande diffusion, c’est aussi la plus abordable en terme de prix !
  • HOm : correspond au HO en voie métrique, soit un écartement de 12mm.
  • HOe : correspond au HO voie étroite (600 à 750 mm dans la réalité),soit 9mm à l’échelle.
  • TT : correspond au 1/120, soit un écartement de 12 mm. Cette échelle nous vient de l’ex Allemagne de l’est. Nombreux sont ceux qui y voient un excellent compromis entre le HO et le N. Les grands fabricants comme Roco commencent à proposer des produits à l’échelle TT, mais le choix en matériel (français notamment) reste très restreint.
  • N : réduction au 1/160, soit un écartement de 9mm. Il s’agit de la 2ème échelle la plus répandue après le HO.
  • Z : réduction au 1/220, soit un écartement de seulement 6,5 mm.
  • – Pour mémoire, l’écartement normal sur la plupart des réseaux européens est de 1,435 m.

Calculateur de vitesse à l’échelle

 

 

Temps pour parcourir 1 mètre Échelle Vitesse simulée à l’échelle

secondes
1 1/32
km/h
0 1/43,5
S 1/64
HO 1/87
TT 1/120
N 1/160
Z 1/220

 

 

Calculateur de vitesse à l’échelle version 1.0

Sélectionnez une échelle de conversion.
Indiquez le temps en secondes et cliquez sur le bouton vitesse pour connaître la vitesse simulée à l’échelle.
Indiquez la vitesse voulue et cliquez sur le bouton temps pour déduire le nombre de secondes correspondant à cette vitesse/p>

(exemple : pour avoir une vitesse de 50 km/h en HO, il faut parcourir 1 mètre du réseau en 6.2 secondes).

 

Le modélisme ferroviaire est divisé en époque qui sont répartis en cinq catégories.
époque 1 Époque I jusqu’au début des années 1920
époque 2 Époque II de 1920 jusqu’en 1945
époque 3 Époque III de 1945 à 1968/70
époque 4 Époque IV de 1968/70 à 1985
époque 5 Époque V à partir de 1985 environ (pas encore normalisée)

 

 

animcreatsylvain1

L’échelle N

Cette échelle du 1/160 ème a été baptisée « N » par le fabricant allemand Arnold. L’explication en est simple, l’écartement des rails est de 9 mm (1435 mm en réalité / 160 = 9 mm).
Or ce chiffre Neuf, écrit dans les principales langues, commence par un N.

Avantages de l’échelle N Contrairement au HO la concurrence a adoptée cette pré normalisation du constructeur Arnold (exception faite d’un essai aussi malheureux qu’éphémère de Lima). Le N est donc la seule échelle où tout le matériel présent sur le marché, voir en bourse d’échange, peut-être panaché sans aucun problème.

  • – Pour un réseau équivalent, le N demande pratiquement 4 fois moins de surface que le HO (en fait le réseau sera 4 fois plus vaste pour la même surface occupée qui est comme tout modéliste sait : toute la place disponible!).
  • – A qualité égale de fonctionnement et de reproduction, le HO et le N ont des prix quasiment identiques avec tout de même un léger avantage pour le N.
  • – L’alimentation électrique se fait en 12 Volts continu, 2 files de rails. Éventuellement l’installation d’une caténaire fonctionnelle peut permettre de créer un circuit indépendant et donc de commander séparément deux engins moteurs, l’un sur les deux rails, l’autre par un rail et la caténaire. Les télécommandes digitales actuelles permettent d’éliminer ce genre de suggestions.
  • – Les accessoires sont commandés en 16 volts alternatif (aiguillages ou éclairage, hors commandes complexes).
  • – L’attelage est le même pour toutes les marques, même si ce dernier est assez imposant, atteler deux wagons en N ne pose vraiment aucun problème. En outre il est possible d’enlever un wagon d’une rame simplement en le soulevant. Les attelages ne restent pas accrochés entre eux ! Signalons également la disponibilité d’attelages courts Rocco et de type américain de marque Kadee. Le matériel récent est de plus en plus équipé d’attelage dit à élongation qui permet aux wagons de s’écarter l’un de l’autre en courbe, en revanche en ligne droite, ils peuvent presque circuler à tampons joints. Pour améliorer encore ce point, Fleischmann propose un attelage inventé par un français. Cet attelage est à installer sur tous les wagons par l’amateur qui le désire, en principe, il est possible de le faire sur toutes les marques grâce éventuellement à des pièces de transition. Le choix vous appartient, mais sachez qu’il n’est pas gratuit.

Réalisation de la table et du réseau

Aucun mot clé dans cette publication

Publications relatives

Laissez un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*