L’éclairage de nos machines

L’éclairage de nos machines

Mais tout cela n’est pas sans inconvénient, puisque leur montage impose quelques précautions.

LED 11 LED 12
LED 13 LED 14

Il ne faut pas oublier que le courant d’alimentation du circuit numérique est alternatif. Cela impose par conséquent de le redresser en courant continu avant d’y brancher des ’s, en respectant la polarité du courant redressé. Les sorties d’éclairage du décodeur (fils blanc et jaune) étant redressées, il suffit de se souvenir que le fil bleu du décodeur (retour commun) correspond au pôle +, et les sorties de fonction (fils blanc, jaune, vert et violet) au pôle -.

Le schéma électrique général est donc le suivant

LED 15

La mise en œuvre de tout cela demeure assez simple. Utiliser des fils de couleurs différentes facilite toutefois le travail et permet d’éviter un mélange de polarité souvent fatal aux LED’s qui ne supportent pas un courant inverse supérieur à 5 volts.

Voici quelques illustrations concernant notre BB 9288, la caisse étant vue de face (extérieur et intérieur), et en coupe horizontale :

LED 16

Après avoir retiré le bloc translucide dirigeant le faisceau de l’ampoule, un trou est pratiqué à l’emplacement de chaque feu rouge (étapes 1 à 2). Avec un peu d’expérience, le percement peut être pratiqué avec un clou chauffé du bon diamètre. Une fois que le clou à traversé la paroi de la caisse, en le retirant légèrement vers l’extérieur, il entraîne avec lui un léger bourrelet de plastique fondu, figurant à merveille la base du feu.

Les LED’s rouges sont ensuite positionnées et soudées entre elles comme illustré (étapes 3 à 4). Un léger point de colle à l’intérieur permet de les maintenir en position. Le pistolet à colle peut produire une goutte qui suffira à cet effet, au niveau de la soudure des LED’s, sans entamer le plastique de la caisse

LED 17

Leur diamètre (3 mm), correspond généralement à celui des ouvertures d’origine qui n’ont pas être modifiées. Une fois en place, elles sont soudées l’une à l’autre comme illustré (étapes 5 et 6).

Enfin la résistance est soudée à l’extrémité de la borne positive des deux séries de LED’s et raccordée au fil bleu du décodeur (+). Les bornes négatives des deux séries de LEDs sont raccordées : l’une au fil jaune, l’autre au fil blanc du décodeur, ou inversement selon l’extrémité de la motrice (étape 8).

LED 18

Amélioration de la commande des LED’s

Voici quelques petites finesses complémentaires, afin d’améliorer le montage des LED’s vu précédemment. Il s’agit de permettre l’extinction des feux rouges lorsque la machine tracte une rame, puisque les feux de fin de convoi doivent être où leur nom l’indique.
Pour cela il suffit d’introduire dans notre montage de base deux transistors d’un genre spécial:
NMOS ou MOS-FETs canal N – BS 170 – (environ 0,5 €uro pièce), qui se présente comme ceci :

MOS

Le montage, une fois repéré le brochage décrit ci-dessus, est le suivant :

Schéma 2

La sensibilité du transistor MOSFETs nécessite, par précaution, de munir chaque série de leds, en amont, d’une résistance adaptée (1 kOhms par exemple), comme illustré.

Dimensionnement des LED’s

Il suffit pour cela de disposer d’un petit tube en laiton, dont le diamètre intérieur correspond au diamètre extérieur voulu de la LED. Ce type de tube se trouve dans n’importe quel boutique de modélisme, en général au diamètre intérieur 2mm, et extérieur 3mm (environ).

L’extrémité libre du tube est limée pour présenter un bord franc, mais non poncée.

La perceuse à bas régime, il suffit ensuite d’appuyer la tête de la LED sur l’extrémité du tube en laiton, qui va progressivement user la circonférence de la LED. A noter que ce ponçage très lent au début, s’accélère notablement après une petite minute, quand le frottement élève la température du bord du tube de façon significative.

Modification LED

Si le temps de  » fraisage  » vient à s’éterniser, il suffit d’un petit coup de lime sur l’extrémité du tube en laiton, pour lui donner plus de mordant.

Aucun mot clé dans cette publication

Publications relatives

Laissez un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*